Les missions de l'EIFR

Créé en 2008 en pleine tourmente financière, l'EIFR est une structure de formation, d'échange et de réflexion autour de la régulation financière et des problématiques qui s'y rapportent.

L'EIFR a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle entre régulateurs et régulés. Pour ce faire, la formation et les manifestations de l'EIFR répondent à deux besoins : nourrir une réflexion concrète sur des thèmes clefs de la régulation européenne et présenter des cas pratiques de mise en œuvre de la régulation dans une double perspective régulateurs et régulés.

Prochains événements

Colloque annuel de l’AFGE : Les défis de l’Economie Numérique et de la Gouvernance des données

Conférence
05/12/2018

S'inscrire
En savoir plus...

CompliTech : pourquoi et comment « outiller » la compliance ?

Séminaire
11/12/2018

S'inscrire
En savoir plus...

Les Rendez-vous de la Régulation Financière et de la Conformité - 13ème édition

Séminaire
13/12/2018

S'inscrire
En savoir plus...

Efficient Stress Testing : the need for a global code of practices

Séminaire
14/12/2018

S'inscrire
En savoir plus...

 

Les Cahiers de l'EIFR n°7 à télécharger en PDF

Actualités

  • 08/11/2018 | Les banques européennes sont mieux armées face aux chocs macroéconomiques - MAZARS

    Comme prévu l’ABE (Autorité Bancaire Européenne) a publié sur son site internet vendredi 2 novembre à 18h les résultats des tests de résistance 2018 de la solvabilité des banques face à des chocs macroéconomiques. Il s’agit du 4e exercice d’un rendez-vous désormais biennal pour les banques de l’Union européenne (UE).

    En savoir plus...
  • 06/11/2018 | La Lettre européenne de l'AFTI n° 25 - VERS UNE FINANCE PLUS DURABLE REPENSER LA NOTION DE VALEUR - AFTI En savoir plus...
  • 24/10/2018 | Oser le Long Terme - Refonder l’investissement pour l’Europe de demain - EIFR

    Synthèse

    L’Union Européenne (UE) connaît une situation paradoxale : plus de 10 ans après l’éclatement de la crise financière, la croissance est finalement revenue – bon an mal an – mais l’investissement, et en particulier l’investissement de long terme, n’a pas retrouvé son niveau d’avant-crise. Pourtant, les défis auxquels est confrontée l’UE nécessitent un effort sans précédent d’investissement long. Et ce constat est d’autant plus alarmant que des forces structurelles défavorables à l’investissement de long terme vont sans doute continuer à s’exercer à l’avenir.

    A la suite de la crise, la priorité des réformes a été de renforcer la solidité du système financier afin d’éviter l’apparition de nouvelles crises et de favoriser le retour de la confiance.  Au niveau européen, cette priorité donnée à la stabilisation financière s’est accompagnée d’une volonté de favoriser le développement du financement par le marché pour pallier un financement intermédié perçu comme défaillant. Or, si la stabilité financière est une condition nécessaire à la reprise de l’investissement de long terme, ce n’est pas une condition suffisante de cette reprise – la faiblesse persistante de l’ILT en Europe en témoigne.

    Il est rapidement apparu que les réformes adoptées au nom de la stabilité ont d’ailleurs eu tendance à favoriser les comportements court termistes et à pénaliser les investissements longs.  Face à ce constat, des mesures d’amodiation ciblées ont été adoptées pour corriger ce qui était perçu comme des effets indésirables de ces réformes, mais ces « rustines » n’ont eu finalement qu’une portée limitée.

    L’hypothèse que nous formulons est qu’en l’absence d’une approche spécifique, cohérente et complète, de l’investissement de long terme, les mesures prises n’ont été que parcellaires et limitées, parfois même inadaptées. C’est pourquoi, pour éviter de retomber dans les mêmes écueils au moment de formuler nos recommandations, nous proposons une définition simple, mais robuste et complète, de ce qu’un investissement de long terme est « par essence ».

     « L’investissement de long terme est la stratégie de placement financier déployée par un opérateur, quel qu’il soit, disposant de ressources stables qui, à la fois, autorisent et nécessitent une allocation d’actifs susceptibles de produire un retour économique dans le temps ».

    Sur la base de cette définition, il nous semble possible de créer un environnement réglementaire favorable en appliquant quelques principes simples :

    Principe n°1 : replacer l’ILT au cœur des politiques publiques

    Principe n°2 : permettre une mesure adéquate des risques et des rendements de long terme

    Principe n°3 : favoriser une gestion actif-passif de long terme

    Principe n°4 : favoriser un alignement d’intérêts des différents acteurs sur des objectifs de long terme

    En savoir plus...
  • 19/10/2018 | Le Comité de Bâle dénonce «l’habillage de bilan» bancaire - AGEFI

    L'organisme a mis en garde les banques face aux pratiques d’optimisation réglementaire sur le ratio de levier, tout en ouvrant la voie à un adoucissement du ratio.

    En savoir plus...
  • 15/10/2018 | La stabilité financière à l’épreuve de la politique commerciale européenne - AGEFI

    Finance Watch et l'institut Veblen ont publié un rapport sur les enjeux de l'inclusion des services financiers dans les accords commerciaux dits de « nouvelle génération ».

    En savoir plus...

Vidéos

  • 29/06/2018 | 10 ans de l'EIFR avec Brune POIRSON, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire

    10 ans de l'EIFR avec Brune POIRSON, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire pour la conférence : Régulation responsable et finance durable

    En savoir plus...
  • 23/10/2017 | Colloque annuel de l’AFGE - Comportement éthique et Code de bonne conduite

    L’objet du colloque annuel de l’AFGE est de favoriser le dialogue et de permettre un échange fructueux entre les entreprises, les émetteurs et les investisseurs institutionnels, leurs actionnaires de référence sur ce thème d’actualité : « Comportement éthique et code de bonne conduite ». Nous avons réuni deux panels de 6 orateurs chacun, respectant la parité, des experts, ainsi que des responsables d’entreprise et de fonds d’investissement. L’AFGE a présenté dans les dernières Lettres trimestrielles des analyses et des propositions recommandant aux entreprises d’effectuer cette nécessaire mutation et un changement de comportement des dirigeants et des collaborateurs, afin de faire face aux nouveaux défis et aux nombreux risques souvent imprévisibles.

    En savoir plus...
  • 30/11/2016 | Basel IV: Is Europe shooting itself in the foot ? with Gonzalo Gasós

    Mostly considered by regulators as just a finalisation of Basel III and by banking risk professionals as the implementation of a largely new Basel IV framework, the new prudential measures being considered by the Basel Committee will undoubtly have a huge impact on the European banking sector. Quite a lot had already been done with Basel III to impove financial stability in Europe.

    En savoir plus...
  • 21/10/2016 | Credits « alternatifs » : Responsabilités ?

    Le nouveau cadre prudentiel ainsi que les perspectives du Capital Market Union (CMU), impliquent un renforcement du financement « alternatif » des entreprises européennes en particulier dans l’octroi direct du crédit ou dans l’acquisition de créances bancaires non échues. En France des initiatives ont déjà été prises dans ce sens et le Haut Comité Juridique de la Place financière de Paris (HCJP) a récemment proposé des ajustements au cadre général du monopole bancaire. Jusqu’ici le risque crédit était clairement encadré, en France, par une régulation et des processus bancaires assez robustes autour de la logique des « comités de crédits ». 

    En savoir plus...
  • 05/10/2016 | EBA: Les défis d’une régulation prudentielle équilibrée avec Isabelle Vaillant

    La stratégie prudentielle de l’Europe est un sujet clef en lien avec celle conditionnant le financement de l’économie, la croissance et l’emploi, Elle impacte le modèle de l’industrie financière, l’équilibre entre crédits et marchés et secteurs régulés vs non régulés (ou régulé « autrement »). Les axes sont fixés par les textes européens de niveau 1 (inspirés par G20 et Bâle). L’EBA a un rôle fondamental dans la déclinaison opérationnelle de ces textes (niveau 2). L’ajustement et la recherche du bon équilibre de cette régulation est donc essentielle. 

    En savoir plus...

Documentation

  •  
     

    17/10/2018 Jean-Claude HUYSSEN - ACPR
    Evénement «Multiplicité des obligations de connaissances : risques et mise en oeuvre»
    En savoir plus...
  •  
     

    17/10/2018 Claire CASTANET - AMF
    Evénement «Multiplicité des obligations de connaissances : risques et mise en oeuvre»
    En savoir plus...
  •  
     

    17/10/2018 Youcef DAMMANE - TNP Consultants
    Evénement «Multiplicité des obligations de connaissances : risques et mise en oeuvre»
    En savoir plus...
  •  
     

    17/10/2018 Antoine LEFEBVRE - Crédit Mutuel Arkéa
    Evénement «Multiplicité des obligations de connaissances : risques et mise en oeuvre»
    En savoir plus...
  •  
     

    05/10/2018 RAPPORT SUR LES IMPACTS DU BREXIT EN MATIÈRE D’ACTIVITÉS D’ASSURANCE
    Evénement «Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris : Les conséquences juridiques d’un « hard BREXIT » sur les activités financières en Europe»
    En savoir plus...

Travaux de Recherche

  • 31/08/2017 | L'impact des fintech sur les banques et les superviseurs - AGEFI

    Le Comité de Bâle a publié une consultation afin d'évaluer l'impact des fintech.

    En savoir plus...
  • 12/07/2017 | A Financial System That Creates Economic Opportunities Banks and Credit Unions - US Departement of the Treasury En savoir plus...
  • 28/06/2017 | Les différentes mises en oeuvre des coussins de capital contra-cycliques - AGEFI

    Le Comité de Bâle sur la supervision bancaire a publié, le 22 juin 2017, un guide des "différentes pratiques dans la mise en oeuvre de la politique des coussins de capital contra-cycliques". Ce document examine comment une série de juridictions ont mis en oeuvre ces coussins contracycliques (CCyB).

    En savoir plus...
  • 06/06/2017 | Rapport d'activité 2016 du Pôle Assurance Banque Epargne (AMF-ACPR) - AMF

    Le Pôle commun à l’AMF et à l’ACPR poursuit un objectif de protection des clients des secteurs de la banque, de l’assurance et des services financiers. Claire Castanet, coordonnatrice du Pôle commun et directrice des relations avec les épargnants à l’AMF, et Olivier Fliche, directeur du Contrôle des pratiques commerciales à l’ACPR, ont présenté à la presse le rapport d’activité du Pôle commun pour 2016. Parmi les réflexions menées cette année figurent le développement des innovations technologiques, la commercialisation à distance et la digitalisation des échanges entre les clients et les professionnels.

    Télécharger le rapport 

    En savoir plus...
  • 01/06/2017 | Rapport annuel de l'ACPR 2016 - ACPR En savoir plus...

Événements sélectionnés par l'EIFR

13/12/2018

La lutte anti-corruption à l'heure de Sapin 2

En savoir plus...
29/11/2018

LUTTE ANTI-BLANCHIMENT ET FRAUDE FISCALE 2018

En savoir plus...
27/11/2018

BREXIT Petit déjeuner conférence le 27 novembre de 8h30 à 10h00

En savoir plus...
23/11/2018

RGPD, 6 MOIS APRÈS

En savoir plus...
23/11/2018

LE NOUVEAU MARCHÉ DE LA DETTE 2018

En savoir plus...

Membres fondateurs

Nos partenaires au sein du réseau Paris EUROPLACE