M. MASSIE Jean-Aymon

Président
AFGE

Biographie

Né à Bordeaux l'année du Front Populaire, Jean-Aymon Massie a passé son enfance au Pays Basque et étudié à la Fac de Droit, celle de Lettres, à l'IEP et à l'IAE de Bordeaux. Il est titulaire d'un DEA et d'un DESS en économie d'entreprise ; il a abandonné la préparation d'une thèse pour entrer dans l'industrie pétrolière en 1964, la société ELF "les ronds rouges". Il y est resté jusqu'à sa retraite, au terme d'un long parcours au service des différentes filiales du groupe public Elf Aquitaine, en France et à l'étranger, notamment en Afrique. Parallèlement il a enseigné à l'IAE de Paris pendant 15 ans et à l'Ecole d'Ingénieurs du Bois pendant 12 ans.

 

Il a participé  activement à tous les débats d'idées politiques dans les années 80 et 90 (création du Club 89, Mouvement Européen, promotion de la Participation et de l'actionnariat salarié...). Dès 1986, anticipant les programmes de privatisation des grandes entreprises publiques et l'ouverture du capital aux salariés, il a fondé la 1ère association d'actionnaires salariés en France chez Elf Aquitaine, servant de modèle aux autres entreprises. Il a ensuite été co-fondateur de la Fédération Française des associations d'Actionnaires Salariés (FAS), puis de la Fédération Européenne (FEAS).

Pionnier de l'actionnariat salarié en Europe, il a beaucoup œuvré avec les instances européennes pour le développement dans les autres pays de la participation financière et de l'exercice individuel du droit de vote. A l'occasion de la création de l'ICGN, il y a 20 ans, il s'est engagé activement pour établir une collaboration étroite avec les fonds de pension anglo-américains qui défendaient les retraités et l'épargne retraite des actifs : même combat pour promouvoir les principes d'une meilleure gouvernance des entreprises.

 

Ses mentors étaient alors aux USA l'économiste Louis Kelso et Bill Crist, Chairman de Calpers, à la City sir Adrian Cadbury, et en France Marc Viénot et Pierre-Henri Leroy, qui sont devenus des amis.

 

En 2000, à l'Université d'Harvard, puis de Yale, il a contribué à établir les bases du Global Reporting Initiative, les 3 piliers du développement durable, qui ont guidé ses interventions dans les assemblées générales d'ELF puis de Total fort des droits de vote des actionnaires salariés. Il a notamment participé au groupe de travail de l'OCDE pour la révision des guides des Corporate Governance Guidelines et de la Corporate Governance of State-Owned Enterprises.

Cet activisme actionnarial l'a conduit à créer l'Association Française de Gouvernement d'Entreprise (AFGE) en 2002. Il dirige depuis plus de 10 ans la Lettre trimestrielle de l'AFGE diffusée dans le monde entier et reprise par plusieurs sites universitaire. En signe de reconnaissance, en 2006, il a été nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite.

Mise à jour le 12/04/2016
Retour à la liste