Finance durable : la Commission accueille avec satisfaction l'accord des États membres sur l'établissement du premier système de classification des activités écologiquement durables

25/09/2019 | Commission Européenne

La Commission européenne se félicite de l'accord conclu aujourd'hui entre les États membres sur une proposition législative établissant le premier système de classification permettant de déterminer quelles activités économiques sont écologiquement durables. La proposition, présentée en mai 2018, s'inscrit dans le cadre des efforts de la Commission pour assurer que le secteur financier - les capitaux privés - contribue à la transition vers une économie climatiquement neutre. Elle fait partie du Plan d'Action de l'UE pour la Finance Durable que la Commission a publié en mars 2018. Valdis Dombrovskis, vice-président chargé de la stabilité financière, des services financiers et de l'Union des marchés financiers, a déclaré : « L'argent public à lui seul ne suffira pas à rendre l'économie européenne climatiquement neutre d'ici 2050. Notre proposition d'établir un système unifié de classification - ou taxonomie - des activités économiques durables est essentielle pour encourager les investisseurs à réorienter les capitaux vers des activités économiques qui sont réellement durables et qui peuvent nous aider à progresser vers une économie neutre sur le plan climatique. L'accord conclu aujourd'hui par les États membres constitue un premier pas important. J'espère maintenant que les colégislateurs se mettront rapidement d'accord sur un paquet ambitieux qui reflète l'ambition de l'UE de mener les travaux sur la finance durable. » Un système de classification à l'échelle de l'UE est essentiel pour permettre aux acteurs du marché et aux investisseurs de déterminer les activités qui peuvent être considérées comme durables. En indiquant ce qui est considéré comme une activité économique « verte », ce système de classification - ou taxonomie - fournira des signaux appropriés aux acteurs économiques sur les activités considérées comme durables. Il apportera aussi la clarté nécessaire pour les investisseurs sur les projets et activités économiques qui ont un impact positif sur le climat et l'environnement. Cela devrait également permettre de réorienter les capitaux vers des activités économiques réellement durables et d'accroître les investissements pertinents à l'échelle de l'UE et au-delà. En mars 2019, le Parlement européen a voté sa première lecture le rapport « taxonomie ». Quant aux prochaines étapes, les trilogues vont maintenant commencer. La Commission invite le Parlement européen et le Conseil à parvenir rapidement à un accord. Le système de classification sera adopté ultérieurement - une fois le règlement adopté - sur la base des travaux du groupe d'experts techniques sur la finance durable (TEG).

Contact pour la presse

Vanessa Mock - Tél : +32 229 56194

Guillaume Mercier - Tél.. : +32 229 80564