Brexit : moins de dix banques auraient demandé un passeport européen

07/09/2017 | AGEFI

Moins de dix banques, sur la quarantaine qui gèrent leurs opérations dans l'Union européenne (UE) depuis le Royaume-Uni, ont jusqu'ici demandé à bénéficier d'un passeport européen pour poursuivre leurs activités une fois que le pays aura quitté l'UE, selon des sources citées par Reuters. Le rythme lent des demandes de licences européennes suscite des interrogations à la Banque centrale européenne (BCE), qui estime notamment que certains établissements ne font pas assez pour se préparer au Brexit ou envisagent même d'échapper à la supervision en profitant de brèches dans la réglementation. Au cours des deux derniers mois, malgré les annonces de projets de création de nouvelles filiales dans l'UE, notamment à Francfort et Dublin, peu de demandes formelles de licences ont été enregistrées, selon des sources proches de la BCE. Trois sources au sein d'organismes de contrôle bancaire de l'UE ont rapporté à Reuters que le nombre de banques ayant déposé des demandes à ce jour était inférieur à dix.