Une taxe européenne sur les banques sera étudiée en avril

20/01/2010 | Reuters/Conseil UE

Cette taxe pourrait être prélevée non sur les transactions financières mais sur les résultats des banques et elle servirait à créer un fonds européen de stabilité, selon les plans du ministre suédois Anders Borg, qui a lancé cette idée mardi."L'objectif serait de construire un fonds de stabilité, de constituer une provision pour le futur. (...) Lors du conseil informel, à Madrid, nous discuterons de cette initiative et d'autres qui sont également sur la table dans les forums internationaux", a expliqué la ministre espagnole, Elena Salgado, dont le pays préside l'UE ce semestre.Cette annonce fait suite à la décision la semaine dernière du président américain Barack Obama d'imposer aux banques de Wall Street une taxe qui devrait rapporter jusqu'à 117 milliards de dollars à long terme, en compensation de leur sauvetage par les pouvoirs publics.A son arrivée à la réunion mensuelle des ministres des Finances de l'UE, Anders Borg avait estimé que les Vingt-Sept devraient suivre l'exemple américain et refuser "une situation dans laquelle les banquiers ne paieraient pas la note"."Nous étions soucieux de préserver la compétitivité européenne mais si cela est introduit aux Etats-Unis...", a-t-il ajouté à Bruxelles.Dans une lettre adressée à Elena Salgado, il a expliqué que cette contribution des institutions bancaires contribuerait aux efforts de consolidation budgétaire tout en renforçant la légitimité dans l'opinion publique des mesures d'aide au secteur financier.Lire la lettre adressée à la Ministre Espagnole des finances .pdf(en anglais)
Catégories
European and French regulation Entreprises & Financement de l'économie