Chief Compliance Officer

23/03/2018 | DII

Contrôles des régulateurs, RGPD, Loi Sapin 2, RegTechs, «culture conformité»… Vos nouveaux défis en 2018 !

 

Véritable chef d’orchestre de la conformité, le Chief Compliance Officer est sous les feux de la rampe à l’heure de la multiplication des amendes infligées aux établissements financiers par les régulateurs.

Longtemps considéré par les opérationnels comme un Deal Breaker, le risque de sanction accru vous positionne désormais en véritable Business Partner.

 

DSP2, Loi Sapin 2 et son volet anti-corruption, RGPD, MIF 2, Bâle 3… vous devez sans cesse ajuster vos dispositifs KYC face à un nouveau cadre réglementaire ! Parallèlement, avec la multiplication des transactions en ligne et l’essor des technologies Big Data, de nouveaux risques et opportunités émergent. Dans un souci de rationalisation des coûts, il vous faut ainsi arbitrer entre outils KYC traditionnels et solutions innovantes portées par le Data Analytics.

Dans ce contexte en pleine évolution, comment tenir le cap de la conformité ?


Afin de bénéficier de 11 témoignages inédits pour un benchmark des meilleures pratiques, rejoignez-nous lors du 13e opus de la conférence : CHIEF COMPLIANCE OFFICER 2018.