Regtech et IA au service des contrôles opérationnels : cas de la gestion et du dépositaire

Présentation

Dans le contexte d’inflation réglementaire, l’efficacité et le coût des contrôles opérationnels deviennent un enjeu de risque de conformité et de compétitivité forts. Des Fintechs/Regtechs alliées à l’intelligence artificielle (IA) peuvent apporter des solutions.

Cet atelier se propose d’illustrer, sur un cas concret, les tenants et aboutissants de la mise en œuvre d’un système de contrôles, intégrant de l’IA, de certaines fonctions du dépositaire (établir les liens entre les règles de gestion issues des prospectus et les alertes générées pour les gérants des fonds, ou effectuer l’analyse de cohérence des Net Asset Value…).

Nos experts du droit, de la régulation, de l’innovation apporteront leur éclairage sur les sujets suivants :

  •  Quels risques juridiques seraient associés à l’usage de l’IA ? Faudrait-il réguler ? (Maître Silvestre Tandeau de Marsac)
  • Comment et pourquoi un acteur financier intègre-t-il dans ses processus des systèmes externes d’IA ? Quels sont les impacts sur les architectures centrales des Fintechs ou Regtechs (exemple de BNP Paribas Securities Services) ?
  • Quelles sont les fonctionnalités de l’applicatif Fortia dans la filière bancaire dépositaire (prospectus, NAV…) et par extension sur le KYC et la lutte Anti-blanchiment et financement du terrorisme ?

Objectifs

  • Présenter les principales fonctions de l’IA
  • Connaître des cas d’usage dans des métiers/ organisations
  • Retours d’expérience d’une banque « convaincue »

Programme

8 h 15
Accueil
8 h 30
Introduction
8 h 40
1. L'IA et Risques juridiques
  •  Définitions et cadre réglementaire ?
  • Quelle différence entre Regtechs, Fintechs, et Robos Advisors ?

 

9h10
2. Retour d'expérience sur la mise en oeuvre d'une plateforme d'IA au service du dépositaire
9h40
FORTIA : Fonctionnalités controles opérationnels dépositaires ...
10h10
Questions - Réponses
10h30
Fin