Slides Charlotte Gardes - Direction Générale du Trésor

Intervenant

Mme Gardes Charlotte

Deputy Head of Unit, Sustainable Finance & ESG Expert
Direction Générale du Trésor

Biographie

Charlotte Gardes est adjointe au chef de bureau au sein du service du financement de l’économie de la Direction générale du Trésor du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance. Elle est en charge de la finance durable et du risque climatique pour les institutions financières, et rapporteur de la mission Cambourg sur l’information extra-financière des entreprises. Elle assure notamment la discussion du règlement Taxonomie et de ses suites en vue de son application. Elle a débuté sa carrière début 2017 à la Direction de la régulation et des affaires internationales de l’Autorité des marchés financiers. Charlotte poursuit actuellement une thèse de doctorat en sciences économiques sur le risque climatique, après des études à Sciences Po Paris et Paris I en économie financière et en droit des affaires.

Mise à jour le 05/10/2020

Événement

Green Bonds, Green Loans, comment la réglementation peut-elle stimuler la finance verte ?

Présentation

Green bonds et Green Loans ont pour objectif de financer des projets ou des activités générant un bénéfice environnemental direct. Ces actifs verts se sont développés rapidement ces dernières années et sont les sources de financement liés aux enjeux de l’ESG les plus utilisés aujourd’hui. Cette tendance se confirme notamment par l’évolution du cadre réglementaire en faveur de la Finance Durable. 

Au cours des dernières années, investisseurs, émetteurs et emprunteurs ont pu constater cette évolution avec notamment des mesures comme l’article 173 sur le reporting extra financier, la déclaration de performance extra-financière (DPEF), les politique de labels, la tarification carbone. En juin 2020, le Parlement Européen complète cette tendance favorable avec l’adoption de la taxonomie des activités vertes, règlement sur l’établissement d’un cadre visant à favoriser les investissements durables. D’autres avancées règlementaires sont attendues avec notamment un traitement prudentiel plus favorable des financements verts et la création d’un label européen.

Bien que l’évolution réglementaire soit encourageante sur le sujet, le risque de greenwashing, le travail sur la qualité des données ESG sous-jacentes aux financements durables et les process organisationnels associés des entreprises restent des défis dans le recours à ce type de financement.

Nous verrons quelles solutions sont envisageables afin de favoriser les financements durables et la création de valeur aujourd’hui Interviendront sur ce sujet pouvoirs publics, conseil, régulateur, et des acteurs de la finance verte.

Public visé :

  • Directions RSE et ISR, Directeurs d’investissements, Gérants de fonds
  • Direction Juridique, des Risques, des Marchés
  • Avocats et Conseils
  • Entreprises

Objectifs pédagogiques

  • Analyser l’impact de la réglementation sur le développement d’instruments de financement durable
  • Obtenir des retours d’expérience d’acteurs engagés dans la finance verte
  • Bénéficier de la vision du régulateur AMF
  • Se projeter sur les évolutions règlementaires au niveau européen

Compétences visées

  • Finance verte
  • Réglementation

Prérequis

  • Aucun

Moyens pédagogiques

  • Livret d’accueil
  • Supports de présentation
  • Echanges avec la salle et les intervenants
  • Formation présentielle

Programme

8h30
Introduction
8h45
La taxonomie comme pilier du développement de la finance durable
9h10
Panorama des produits de financement durables et lien avec la réglementation
9h40
Le développement du marché des obligations vertes : le point de vue du régulateur
10h10
Standardization of ESG data
10h45
Pause
11h00
L’émission d’une dette subordonnée verte, retour d’expérience
11h30
L ’initiative du Green Weighting Factor
12h00
Impacts opérationnels de la taxonomie
12h30
Conclusion
12h45
Questions / Réponses / Echanges avec la salle et les intervenants
Retour à la liste