Présentation Hélène Filippi et Marianne Tanguy

Intervenant

Mme Filippi Hélène

Directeur Associé
EY Société d’Avocats

Biographie

Hélène Filippi, est avocate au sein du secteur Services Financiers d’EY Société d’avocats. Elle a 18 ans d’expérience dans la gestion d’actifs. Avant de rejoindre EY, en tant qu’avocate, Hélène était responsable de l’Asset Management au sein de la direction juridique de ODDO Asset Management et membre du comité exécutif de Oddo Asset Management.

Elle a commencé sa carrière en tant que juriste au sein du groupe OFI et a ensuite intégré le cabinet d’avocat Gide Loyrette Nouel avant de rejoindre ODDO & Cie.

Hélène Filippi détient un DESS de Juriste d’affaires et est diplômée de l’ESCP-EAP (exécutive Master d’ingénierie financière et fiscale promotion 2005).

Elle anime régulièrement des formations. Elle est en contact régulier avec l’Autorité des marchés financiers et les associations de place.

Mise à jour le 27/03/2018

Événement

MIF 2/PRIIPs : premiers enseignements de la mise en place, zones d’ombre résiduelles et tendances d’impacts métiers

Présentation

La directive MIF 2 impose depuis le 3 janvier 2018 aux acteurs des services d’investissement de nouvelles règles en matière de transparence et de protection des investisseurs : les règles d’entrée en relation, d’information, d’échanges de données, de reporting au régulateur, et de financement de la recherche ont été fondamentalement remaniées. Dans le même temps, le règlement PRIIPs soumet depuis le 1er janvier 2018 les professionnels qui mettent à la disposition d’investisseurs de détail des produits d’investissement packagés et fondés sur l’assurance à l’obligation d’élaborer un document d’informations clés (KID), avec l’objectif permettre la comparaison entre produits en fournissant à l’investisseur l’ensemble des informations nécessaires à une prise de décision éclairée.

Ces deux réglementations extrêmement structurantes ont été traitées en parallèle par les différents types d’acteurs de la vente de produits d’investissement, qui ont dû totalement revoir leurs processus internes.

Ou en est-on après 3 mois ? Les acteurs ont-ils su dans les temps adapter leur fonctionnement interne et leur pratique commerciale ? Et pour cela, ont-ils toutes les clés de compréhension et de précision de la règle, ou subsiste-t-il encore des zones d’ombre ? Le régulateur a-t-il encore des précisions à apporter, et quels vont être ses points de vigilance ? Dans ce nouvel environnement, quels sont les nouveaux enjeux relatifs aux données et aux exigences de reporting ? Enfin, peut-on déjà identifier des impacts métier des ces réglementations en termes d’évolution produits et de tarification ?

Les regards croisés des acteurs de l’industrie de la gestion au travers de l’AFG, du régulateur AMF, d’un fournisseur de données et d’un cabinet ayant accompagné les professionnels de la banque et de la gestion dans le déploiement des nouveaux process, devraient permettre un état des lieux complet de la mise en place et des impacts du nouveau cadre réglementaire.

Public visé

  • Banques : Directions de la Conformité/RCSI, des Risques, Commerciale, Juridique
  • Sociétés de gestion : Directions du Contrôle interne/RCCI, des Risques, Marketing/Commercial, de la Gestion, Gestion des données
  • Avocats, sociétés de conseil

Objectifs

  • Tirer les premiers enseignements de la mise en place de MIFID2 / PRIIPS, en recueillant la vision des acteurs de marché, du régulateur, et autres intervenants (fournisseur de données, conseil)
  • Identifier les zones d’ombre qui subsistent après l’entrée en application de MIFID 2/ PRIIPS et cerner les enjeux opérationnels pour les intervenants
  • Bénéficier des tout premiers constats dans la mise place des systèmes et des problématiques qui se posent
  • Analyser les premières tendances d’impacts métier du nouveau cadre réglementaire

Programme

8h30
Introduction
8h45
1-Etat des lieux dans la Gestion après l’entrée en vigueur : bilan du rendu et questions en suspens
9h15
2. Les attentes du régulateur sur la mise en conformité des établissements
9h40
3. Les enjeux des données et du reporting dans l’application de MIF 2 / PRIIPs : état des lieux, retours clients, zones d’ombre

(transparence pre/post trade, transaction reporting, best execution)

10h10
4. La mise en œuvre juridique et opérationnelle, et les impacts métier
10h45
Questions / Réponses / Conclusion
Retour à la liste