Slides Alexandre Gautier

Intervenant

M. Gautier Alexandre

Directeur des Marchés
Banque de France

Biographie

Alexandre Gautier est Directeur des Marchés de la Banque de France ce qui recouvre la gestion des portefeuilles de réserves en Euro et devises, la gestion des activités de marché dédiées aux banques centrales étrangères, les activités de back office et de conservation titres. Il a travaillé pour le superviseur bancaire français (Commission bancaire) en tant que spécialiste des marchés des capitaux après avoir collaboré pendant 2 ans à la Bourse de Paris. Il a ensuite rejoint la salle de marché de la Banque de France comme gestionnaire des Réserves en devise et en Or, avant de prendre la responsabilité du Service des Risques puis celle de Directeur Adjoint des Opérations de Marché. En 2009, il a été nommé Directeur des activités post-marché. Il a occupé son poste actuel depuis avril 2012. Alexandre Gautier est diplômé de l'ESCP et de l'Université Dauphine. Il donne des conférences à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne en économie bancaire. Il est né en 1968 et est de nationalité française-et américaine.

Mise à jour le 20/09/2017

Événement

Liquidité & gestion du collatéral : défi compétitif

Présentation

Notre nouveau monde prudentiel impose la multiplication des garanties explicites. Ces garanties, leur mobilisation et circulation, deviennent une condition de la fluidité des transactions et donc aussi de la liquidité de l’écosystème.

Le cœur de cette nouvelle intermédiation se trouve dans les « securities services » et les infrastructures (CCPs et CSDs). Le tri-parties repo a significativement évolué et les offres des plateformes permettent une utilisation plus large. Cette « technique » reste encore trop « confidentielle » en France. En effet la chaine des utilisateurs à la fois du côté des transactions que de celui des stocks prêtables, est en « extension » et recomposition avec en particuliers des acteurs potentiels déterminants comme les établissements financiers publics (CADES, Acoss, BPI, ERAFP etc.), apporteurs essentiels de liquidité. Cette filière est aussi génératrice de risques potentiels, elle est dans le radar du shadow banking. De nombreuses innovations relèvent donc ce double défi pour à la fois faciliter la mobilisation et circulation de ces actifs et rendre l’ensemble de ce processus robuste.

Ce séminaire a donc pour objectif de faire le point sur les facteurs pouvant rendre l’écosystème français plus compétitif, résilient et donc attractifs vs le pool d’actifs mobilisables et pour la circulation efficientes de ces actifs…Il s’agira de d’expliquer le monde du collatéral avec le passage du repo bilatéral au triparty repo, le processus de liquidité dans l’univers T2S avec €GCPlus, le role des plateformes (Elixium, Euroclear, LCH.SA, securities services) et  l’impact de l’arrivée d’une nouvelle classe d’actifs les Fonds HQLA…

   Public visé    

  • Securities services et infrastructures
  • Détenteurs de stocks de titres
  • Chaînes de transaction y compris Corporate
  • Régulateurs et juristes 

Objectifs pédagogiques

  • Sensibiliser les investisseurs (établissements publics et sociétés de gestion) aux opportunités des nouvelles offres sur le tri-party repo
  • Présenter les nouvelles offres des infrastructures de marché
  • Illustrer par des expériences d’usage

Programme

8h30
Introduction
8h45
1. Une dynamique d’ensemble initiée par la Banque de France : EUGCPlus
9h10
2. Une chaîne d’infrastructures de marché
  • Euroclear
  • Clearnet 
  • Elixium : une plateforme multilatérale de négociation pour animer les offres et demandes

 

10h40
3. Le collatéral intermédié
11h10
Pause
11h25
4. Investisseurs : quels besoins ? Premières expériences…
11h45
5. Une nouvelle opportunité pour le Buy-Side
12h15
6. Une offre via Fonds High Quality Liquid Asset (HQLA) pour les banques
12h45
Conclusion
Retour à la liste