Présentation Madame HERGUIDO-LAFARGUE

Intervenant

Mme HERGUIDO-LAFARGUE Véronique

Secrétaire Général
ACIFTE

Biographie

 De formation juridique et notariale, Véronique HERGUIDO LAFARGUE a exercé des fonctions au sein d’établissements bancaires. Elle s’est spécialisée dans le domaine de la compliance en devenant Responsable du Contrôle et de la Conformité Interne (RCCI) d’une société de gestion agréée, filiale du groupe Goldman Sachs.

Elle a aujourd’hui créé son propre cabinet de conseil dénommé « Happy Compliance » pour accompagner différents acteurs et principalement des Conseillers en Investissements Financiers afin de leur permettre de respecter de façon simple et efficace la règlementation qui leur est applicable.

Sa principale mission est effectuée pour le compte de l’ACIFTE (Analystes, Conseillers en Investissements, Finance et Transmission d’Entreprise) dont elle est le Secrétaire Général depuis deux ans.

Mise à jour le 29/02/2016

Événement

Intermédiaires en services financiers (CIF, IOBSP) : mutations et défis

Présentation

Les effets cumulés des directives européennes (Mifid, Priips, Solvency 2…) et l’essor des plateformes de Fintech ont un effet structurel sur les métiers de conseil et de distribution de services financiers. Il faut repenser business models et modes opératoires dans quatre directions :

1- Conditions d’exercice du métier (agréments)

2- Chaîne métier entre producteur et client final et impact sur les circuits (mandats, responsabilité amont et aval)

3- rémunération

4- surveillance et contrôles (par les « producteurs », les régulateurs, les structures professionnelles, les équipes internes…)

Ces filières sont caractérisées par un ancrage assez profond dans les cultures et pratiques nationales. Les principes européens doivent donc se décliner de manière harmonieuse et cohérente avec les pratiques locales. Par exemple, les lignes directrices de l’ESMA pour l’évaluation des connaissances et compétences nécessaires dans le contexte de MiFID II sont actuellement soumises aux superviseurs nationaux qui devraient les adapter aux besoins et à la réalité de ces activités. Le conseil est au cœur du processus de vente d’un produit financier et ce d’autant plus que le consommateur est éloigné de la culture financière. Comment dans ce cas intégrer du conseil robotisé ? Comment lier le conseil à l’acte de vente ? Comment valoriser le conseil pour qu’il soit rémunéré ?

Ce séminaire a pour objectif de faire avancer ce débat.

Objectifs

  • CIF : vente et/ou conseil, les défis-clés

Programme

8h15
Accueil Café
8h30
INTRODUCTION
8h45
1. CONDITIONS D’EXERCICE D’UNE PROFESSION MULTI PRODUITS ET MULTI METIERS :

Conditions d’exercice d’une profession multiproduits et multi métiers : panorama comparatif

Typologie des métiers concernés, IOBSP, CIF, intermédiaire en assurances

9h25
2. PRIORITES DES REGULATEURS : CONDITIONS D'EXERCICE ET SUPERVISION DES ACTEURS

AMF  - les CIF

Les CIF et l’actualité européenne

  • Impacts à venir de MIF II et PRIIPS

Priorités du régulateur national

  • Mieux connaître les acteurs (chiffres clés, métiers, ..)
  • Vigilance en matière de placements atypiques
3. ENJEUX METIERS : BUSINESS MODEL / CONTROLES
9h55

- CIF et haut de bilan

10h15

- Les CGP vus par leur chambre

10h35

- Les CGP vus par leur chambre

10h55
Pause
11h05
4. LES ENJEUX DES CHAÎNES DE DISTRIBUTION
11h25
5. LES CIF ET LES FINTECHS EN « EPARGNE ASSISTEE » : CONCURRENCE OU COMPLEMENTARITE ?
12h15
6. LA REMUNERATION DES INTERMEDIAIRES : LES NOUVEAUX ENJEUX REGLEMENTAIRES
12h40
DEBATS AVEC LES INTERMEDIAIRES
13h00
CONCLUSION
Retour à la liste